Accueil > Sorties / Evenements > Débriefing séance cross /club du Lundi 2 Mai 2016

Débriefing séance cross /club du Lundi 2 Mai 2016

jeudi 12 mai 2016, par Jeff THUREL

Salut , je profite du message de Phillippe pour faire un petit debriefing de la 1ére séance de cross de l’autre jour.

Premièrement , tant mieux que tu ne te sois pas fais plus mal que ça. deuxièmement désolé pour ma radio que vous n’entendiez pas bien.

Après, Je pense juste que comme j’en avais parlé par mail et juste avant la séance,qu’il ne faut se surestimé et que l’on ne se lance pas en cross dans des conditions thermiques sans un minimum d’expérience, et que comme je je t’en avais parlé, je pense qu’un an ,n’est pas suffisant.
Il n’y a pas de miracle. Tu as beau réussir à monter en thermique et etre à l’aise sur ton site, partir et improviser un atterro en rase campagne et qq chose qui se prépare , et là en l’occurrence , tu n’as à priori pas fais le bon choix.
Ton terrain avait l’air trop petit, en pente et avec des obstacles. Quitte à se poser, il faut tacher de choisir un terrain plutôt plat et dégagé , et suffisamment tot.
De toute façon, c’est avant que ca se passe. Il y a un moment ou ca ne remontera plus , ou sinon, si tu cherches quand même à gratter jusqu’au bout, il faut que tu es toujours un posé correct à porté et ne pas attendre le dernier moment pour improviser, c’est comme ça qu’on se fait mal. En vol libre, la règle c’est d’anticiper pour ne pas se faire surprendre.

Après pour le reste du groupe, c’est dommage que la moitié soit parti ventre à terre vers le alors que le vent de Nord était annoncé faiblissant et passant à l’Ouest. Il fallait le prendre en compte.(enfin même
On ne pouvait plus compter sur la dynamique et il valait mieux monter un maximum avant d’avancer, les faces Nord d’après la Croix de Paulhe n’étant pas allumée par définition à 14h 30-15h00 !

Les consignes étaient de monter au dessus de la Pouncho , et de rester au plafond en attendant tout le monde..
Comme en compétition . Ce se fait !
Là ,on était pas presser, le but était de passer du temps en l’air ensemble et se faire de l’expérience.
C’est dommage que 5 pilotes sur 7 se posent dans la 1ere demi-heure , alors qu’il y avait au moins deux trois heures de vol potentiel ! (en plus pote en ciel !)
Comme le disait Richard Walbec quand il était en équipe de france delta,et ça on peut le retenir, il faut faire attention à ne pas pratiquer la fuite en avant !

Donc pour la prochaine fois , on bétonne le plafond et on s’attend tous là haut avant de partir ensemble, sinon je sers à rien si tout le monde s’en va de son coté n’importe où , n’importe quand !

Sinon pour Richard et Daniel, c’était bien , vous avez pris tous les thermiques en route, et il y en avaient(un au lacet de la route, et un autre à carbassas(2100m) qui nous ont permis d’arriver haut sur La Cresse et de se refaire assez facilement , même si Richard tu n’aurais peut etre pas du le zapper et partir sur Caylus a ras de terre, mais bon ,tu t’en es sorti !
Après , sur le retour, en essayant d’aller sur le Pic d’Andan Richard, quand on voyait que ca plombait ,tu aurais pu prendre la décision de faire demi tour plus tot , sachant que tu étais plus bas que moi et que tu n’allais pas passer coté soleil et au vent du Pic, pour te refaire plus facilement sur Carbassas. Tu t’en ai sorti aussi assez bas , et je sais que tu aimes ça, mais ca aurait pu te poser là aussi, mais ca fait tquand même perdre du temps et prendre un risque de poser dans tous les cas. Il restait encore du temps de vol !
Ensuite , une fois raccroché à la Pouncho et refait le plaf, nous avons décider de partir sur le Larzac avec Cancan , la dérive d’Ouest nous amenant sur le camp militaire , mais qui pour une fois n’était pas interdit de survol !
Jean Marie de Cabri’air, nous en avait informer avant de décoller, ce pourquoi je me suis permis de le traverser dans de petites bulles jusqu’à finir à l’entrées de Nant.
Cancan, et Daniel qui nous avait avait rejoint , ont préféré arrété le vol à la Cavalerie.

Voilà, désolé pour ceux qui ne m’entendait pas bien ( promis, la prochaine fois j’aurais un système de micro qui fonctionne correctement ), mais retenez ces infos pour la prochaine sortie.

Ca parait évident , mais c’est sur que plus on est haut , et plus on a de chance d’aller loin !
Donc à moins que ca tienne à coup sur devant n’hésitez pas à faire les plafonds, vous n’aurez que plus de chance de voir venir et de vous refaire !

Sur ce , à la prochaine,(on sait pas trop quand avec cette météo de Janvier !), et ménager votre monture.
On verra pour aller plus vite dans un second temps, mais n’oubliez pas que pour aller loin , il ne faut pas poser en route !
Et monter et rester haut est souvent une bonne solution !(dixit Franck Arnaud dont tu avais poster la vidéo peu de temps avant la séance Michel !

En attendant le retour du beau temps, bonne soirée, et à la prochaine pour de nouvelles aventures !