Accueil > Communication > Résumé du conflit MFV CONG

Résumé du conflit MFV CONG

dimanche 10 avril 2016, par Jean Michel BENSILHE

Chers adhérents, à la demande de certains membres du club je vous résume le conflit qui oppose MFV au CONG. Je vous joins également les deux propositions de convention qui nous ont été présentées. Vous pourrez vous faire votre propre opinion de l’affaire et nous remonter vos remarques.
« Malgré de très belles manches qui ont ravi tous les compétiteurs, la compétition parapente de l’édition NG 2015 a péché par sa mauvaise organisation logistique, problèmes relevés par l’observateur international mandaté pour l’occasion (navettes manquantes ou en pannes, chauffeur de bus en limite d’heures de conduite, PC course en plein air au golf, connexion internet défaillante, paniers compétiteurs pas dispo, etc….)
Le CONG étant le responsable logistique pour l’événement (conforme à la convention signée pour l’édition 2015) et pour ne pas reproduire les mêmes manquements ou oublis en matière de logistique il nous (comité directeur de MFV) semblait évident de revoir cette convention ensemble (CONG/MFV) pour l’édition 2016.
A l’occasion de deux réunions ( les 23/09/2015 et 11/11/2015) avec le CONG j’ai demandé à ce que au-moins deux points importants de la convention soient modifiés pour l’édition 2016.
1 qu’une liste détaillée des besoins logistiques soit inscrit dans la convention.
2 Que l’atelier gonflage soit retiré de notre convention puisque le club ne pourrait pas assurer cette activité par manque et de personnel bénévole qualifié et de matériel (il faut être BE pour encadrer cette activité, point de conflit déjà existant pour l’édition 2015).
A la réception de la première version de proposition de convention du 03/11/2015 aucune des deux remarques n’avaient été prise en compte. Les exigences, obligations et sanctions à l’égard du club nous paraissaient quelques peu abusives. De plus la gestion des inscriptions des compétiteurs, jusqu’à présent à la charge du club étaient désormais faites pas le CONG pour mieux appliquer ses sanctions financières.
Le comité directeur de MFV a donc refusé de signer cette proposition de convention dans l’état en demande que soit pris en compte les deux points précédemment évoqués et de conserver la gestion des inscriptions compétiteurs comme auparavant.
Deuxième proposition de convention du 12/01/2016 qui devait être signée impérative avant l’AG du CONG qui aurait lieu dans 3 jours le 15/01/2016.
Nos demandes ne sont toujours pas pris en compte et se rajoute une facturation au club pour l’atelier gonflage et une augmentation de la quote-part du CONG sur les inscriptions des compétiteurs.
Le comité directeur MFV refuse évidemment de signer cette convention et informe le CONG qu’il ne pourrait pas être partenaire dans ces conditions, tout en ayant le sentiment que le CONG voulait délibérément écarter le club de la manifestation et organiser la compétition sans lui.
La base d’un partenariat est un consensus équitable entre parties surtout lorsqu’on s’adresse à une association de bénévoles.
Par la suite MFV a tenté à plusieurs reprises et sans succès, de rétablir le dialogue avec le CONG. Il suffisait simplement de se réunir pour établir une convention juste pour les deux parties ce que le CA du CONG c’est refusé de faire par un vote collégial de 8 de ses Co Présidents en date du 24/02/2016.
S’en est suivi de l’arbitrage de la FFVL : pas de compétition si pas d’entente. Le CONG étant resté campé sur ses positions il n’y aura pas de compétition parapente aux NG 2016.
Le plus important dans cette affaire c’est de maintenir l’implication du club MFV dans l’organisation des manifestations de parapente sur Millau lorsqu’il en a la capacité, lui qui œuvre toute l’année avec ses 130 licenciés à promouvoir notre activité
Lors de son AG MFV a réaffirmé sa volonté de partenariat avec le CONG, qu’en est-il de celle du CONG ???? »
Amicalement Vol
Jean-Michel

 

Documents joints :